Lifestyle Maternité

Ce que je préfère chez elle

27 avril 2016
Ce que je préfère chez elle

Bien le bonjour les ami(e)s, j’espère que vous vous portez bien. Aujourd’hui on parle à nouveau bébé. En fait, quand on a un bébé, il ou elle devient rapidement notre vie en occupant toutes nos journées. On est complètement in love de ces petits bouchons, et même s’il y a des choses que l’on aime pas, il faut être honnête, il y a aussi des petites choses qui nous rendent encore plus dingues que d’ordinaire.

Et c’est de ces petites manies qui me font craquer dont je vais vous parler aujourd’hui. Si je suis bien une guimauve à longueur de journée, il y a certains moments, c’est encore pire. Je ne sais pas si cette gagatitude vient de fait qu’il s’agit de mon premier bébé, ou si c’est pareil pour tous, mais le fait est là.

Quand elle s’accroche si fort  

Alors ça peut être le doigt, la main, le nez, la joue, le cou, elle aime bien s’agripper quand je l’ai dans les bras ou quand elle est couchée à mes côtés, et même si parfois ça griffe un peu, c’est carrément mignon de la voir me tenir de la sorte. Depuis peu, elle a trouvé qu’elle pouvait aussi me pincer le petit gras des poignées d’amour pendant la tétée (ou tirer la barbe de son papa aussi).

Le K.O. d’après tétée

Oui, une fois repue après un bon passage à la cantine, pépette s’endort souvent dans mes bras. Soit en étoile avec les jambes et les bras n’importe comment, soit affalée sur mon épaule la tête parfois écrasée sur ma joue. Dans ces moments là, il arrive aussi qu’elle sourit paisiblement. Et moi je reste là à sourire aussi, bêtement, même s’il est 4h du matin, je profite de cet instant.

Son rire

Un rire de bébé c’est mignon. Mais lorsque c’est nous qui provoquons le rire, ce rire sincère (oui les bébés ne se forcent pas eux) vous fait vibrer intégralement. Ce son reste gravé et vous pouvez avoir le moral dans les chaussettes, un petit rire et vous voilà repartis pour un tour. Et puis en plus, bébé peut rire pour tout et n’importe quoi et j’adore ça. Je sais ce qui peut la faire rire, mais quand c’est inopiné c’est encore meilleur.

Quand elle s’apaise sous mes mains

En fait, bien souvent, quand elle commence à fatiguer et avoir sommeil, pépette s’énerve. Elle se frotte les yeux et râle, parfois pleure, ne voulant pas s’abandonner au dodo, mais lorsque je passe ma main sur son front, ses yeux roulent et elle se laisse apaiser, en me retenant les mains sur son visage, ou sa tête. La nuit, elle s’endort seule sans souci, même le soir, mais en journée, c’est parfois plus compliqué, alors ma main n’est jamais très loin si besoin.

C’est un petit ver de terre

Quand on est sur la table à langer, elle gigote dans tous les sens ce qui parfois rend la mise de la couche assez sportive, surtout maintenant qu’elle veut attraper ses jambes. Sur ses tapis, elle se tortille dans tous les sens, dans son lit on la retrouve dans la largeur au lieu de la longueur, sur notre lit elle cherche à faire du roulé-boulé sans cesse en gigotant tant qu’elle peut. Elle court dans le vide, pousse sur ses jambes une fois sur le ventre (même si les bras ne suivent pas tellement encore). Et à chaque fois, ça me fait sourire, car le mieux, c’est qu’elle râle quand elle n’arrive pas à bouger ou se retourner.

Nos discussions

Maman bavarde + bébé bavarde = discussions à longueur de journée. J’aime quand elle gazouille de plus en plus fort pour attirer mon attention et me regarde pour que je lui réponde. Soit en version bébé, soit avec des mots clairs et simples. On peut discuter comme ça pendant de longs instants, même si cela ne veut rien dire. Son regard heureux vaut tous les mots pour l’instant.

Ah, la sucette, quelle histoire ! 

C’est un peu bête mais il y a un détail que j’adore quand elle dort : sa sucette qui bouge. Bébé ne bouge pas, ou presque pas, la sucette non plus, et puis d’un coup, elle se met à tirer plus fort dessus et la sucette se met à bouger un court instant avant de se re-calmer. J’adore c’est mignon tout plein d’imaginer qu’elle fait des petits rêves ou autres qui lui font tirer plus fort sur la sucette.

J’aime aussi quand elle perd sa sucette, elle se met à râler car elle n’arrive pas à l’attraper, mais le temps d’arriver elle l’a remise comme une grande (en pleine nuit c’est un peu du troll mais bon). Sinon, elle se l’enlève tout simplement pour l’observer sous toutes les coutures avant de la mettre à l’envers, l’attache dans la bouche. A longueur de journée, elle observe puis pouf à l’envers, mais si je lui remets à l’endroit, au bout d’un moment, elle recommence.

Son regard

Tout simplement le plus beau des regards. Elle est tellement expressive, on devine son chagrin, ses interrogations, ses plaisirs. J’aime débouler dans la pièce, lui demander ce qu’elle fait ou si ça va et la voir me regarder toute contente avant de retourner à ses occupations (tout mettre à la bouche… très important comme occupation, ou regarder les chats). Elle réagit aussi avec son regard et un sourire quand on lui dit « Ce soir c’est le bain avec maman », un moment que j’apprécie beaucoup en fin de journée. Souvent quand je la regarde dans les yeux, et je me rends compte que je suis sa maman, je vois mon reflet, pas celui d’une autre, non mon image dans ses yeux. C’est tout bête, mais je trouve tout ceci très fort.

Sa passion anti-chaussettes

Oui vous avez bien lu. Dès qu’elle est habillée avec un petit pantalon et des chaussettes, elle va tout faire pour frotter ses pieds jusqu’à s’enlever les chaussettes. Si je mets des petits chaussons, c’est pareil. Il n’y a que les chaussettes dans le pyjama qui lui restent puisqu’elle ne peut pas les enlever. Mais ça me fait tellement rire de la voir s’agiter et me regarder avec ses chaussettes à moitié en l’air.

Et vous, avez-vous des petits instants que vous appréciez plus que les autres ?

Ceci devrait aussi te plaire

2 Commentaires

  • Répondre Au-fur-et-a-mesure 28 avril 2016 à 12 h 20 min

    Quel bel article plein de douceur ! Il n’y a rien de plus touchant que la relation entre une maman et son enfant.
    Merci pour ce bon moment.

    • Répondre Harley 28 avril 2016 à 15 h 02 min

      Merci à toi pour cette lecture et ces gentils mots 🙂

    C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.