Journal de maternité #5 : Croissance et contre-coup

Journal de maternité #5 : Croissance et contre-coup

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

Déjà dimanche ? Que le temps passe vite, surtout en congé maternité quand on n’est plus temporairement dans le monde du travail. Les jours s’enchainent et se ressemblent, seule la présence de l’homme à la maison me rappelle que l’on est en week-end. Et c’est d’ailleurs étrange. Bref, nous voici réunis pour un nouveau journal de maternité, et si en ce moment bébé profite à fond et grandit comme une dingue, côté maman, c’est plutôt la chute, le contre-coup.

Une croissance en flèche

On ne le dira jamais assez mais : un bébé ça grandit vite ! Très vite ! Alors qu’au début on s’extasie sur le petit être paisible, qui dort à poing fermé, il s’éveille très vite, et les yeux grands ouverts commence à découvrir le monde. Mais très rapidement, on se rend compte que le petit bébé si fragile il y a encore quelques semaines commence déjà à tenir sa tête quelques instants, commence à se tortiller tel un ver de terre pour tenter de se retourner, commence ça babiller. Et surtout, ses yeux grands ouverts vous suivent, bébé observe vos mouvements, vos allers et venues à ses côtés. C’est incroyablement mignon, mais faire autant de progrès en sept semaines, ça peut donner le tournis.

En plus, le plus mignon de tout, c’est ni plus ni moins que le festival du sourire auquel on a droit à longueur de journée. La moindre occasion de gazouiller à ses côtés, le moindre petit bruit qui peut sembler marrant, on devient des grands machins complètement gaga juste pour obtenir un sourire. Et puis, il y a ces moments, lorsque dès qu’elle est posée sur la table à langer, elle se met à sourire, des grands sourires, en continu. Bien entendu, on sourit bien bêtement aussi hein. Cela dit, quand on allume une petite lumière, la tête en vrac pour donner la tétée à 5heures du matin, et qu’on se retrouve face à une petite bouille qui sourit, le réveil n’est pas aussi désagréable. Enfin bon, même si on aime pas les enfants et les bébés en général, une fois qu’on a le sien à la maison, on perd toute raison et on devient des grands machins débordants de gagatitude et d’amour. Car oui, je l’avoue, avant j’étais gênée devant des bébés ou autre, mais maintenant, j’ai envie de les bichonner, les bisouiller, enfin vous voyez le genre ?

Journal de maternité #5 : Croissance et contre-coup

Quand le corps de maman tombe en ruines

En fait, il semblerait qu’un équilibre s’installe entre le développement en flèche de bébé et la fatigue de maman. On se retrouve épuisée, avec les forces qui partent en RTT dès 19heures du soir. Alors ce n’est pas forcément invivable, mais se retrouver avec les bras en coton, le dos en vrac et les jambes qui tirent alors que la soirée est à peine entamée, ce n’est pas évident. Ajoutons à cela le vilain engorgement (merci l’allaitement au sein) qui fait très mal et qui nous fait nous retrouver à 39,2°C à 5heures du matin puis à passer la journée au lit (avec pépette pour le coup), et on obtient un cocktail explosif.

En parallèle, la reprise de la pilule pour éviter le retour de couche provoque des perturbations hormonales, des éruptions non désirées cutanées après une grossesse idyllique. Il y a aussi la chute des hormones de la grossesse et de l’accouchement, qui peut être compliquée. On se retrouve avec toujours quelques crampes utérines lors de tétées au sein, on perd nos cheveux, encore plus que de saison, on se retrouve avec une soif de tous les diables, même l’appétit peut se retrouver modifié et il arrive même qu’on se retrouve avec des envies ou des dégoûts bien particuliers sans aucune raison. On a beau faire genre tout va bien, on est en plein forme, mais au fond, il faut bien que le corps pète un coup. Après 9 mois à développer la vie, puis 12 heures à travailler intensément, puis plusieurs semaines à ne pas avoir le quota de sommeil, si on ajoute le stress de mal faire avec un nouveau-né, le corps finit par dire « oh là ça suffit, fais une pause un peu ». Alors on récupère le sommeil tant qu’on peut, on profite des moments calmes, des câlins, on se requinque avec les sourires et on se blinde de vitamines aux jus de fruits frais.

Journal de maternité #5 : Croissance et contre-coup

Le retour du bain prodigieux

Et puis surtout, on profite surtout d’un bon bain relaxant, bien chaud, pendant que notre moitié s’occupe de bébé après la tétée. Car après sept semaines à tirer sur le corps, il est appréciable de retrouver cette sensation de bien-être, de lâcher prise dans l’eau, après avoir eu l’accord de Madame Gygy bien entendu. Après un accouchement, la reprise des immersions bains / piscine sont en général autorisée par le personnel médical / para-médical qui suit la maman, surtout en cas d’épisiotomie ou de déchirure, enfin, en présence points même résorbables pour éviter toute infection en cas de plaie mal cicatrisée. Il ne manquerait plus que ça.

En tout cas, nouvelles maman, il est normal d’avoir des coups de mou psychologiques mais surtout physiques, après tout ce que le corps à vécu, lui aussi a droit de demander un peu de repos. Si vous le pouvez autorisez vous une sortie détente, un soin au spa, des bains massants, ou même un cinéma si vous le pouvez (merci l’allaitement au sein, grâce à toi je n’ai toujours pas vu Star Wars… cela dit mon petit Jedi vaut mieux que tous les Star Wars <3), bref, soufflez, et prenez un moment pour vous, même si, soyons honnête, il est très difficile de ne pas culpabiliser de s’accorder un moment de solitude.

Journal de maternité #5 : Croissance et contre-coup

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar
4 Fils de commentaires
3 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
HarleydoudouteDianeLeïla Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Leïla
Invité
Leïla

Ahah le corps en lambeaux c’est trop ça, j’avais mal au dos, et les cheveux n’en parlons pas, je me disais nan mais sans rire il va m’en rester ou Commznt ca se passe?? Moi le bain jai pas pris vu les températures qu’il faisait cet été mais j’avais trop hâte de pouvoir aller patoger dans la piscine!!!! ? La pilule pour éviter le retour de couche? J’ai pas du tout entendu parler de ça, moi je nais pas eu de retour de couche pendant la duree de l’allaitement, et j’ai opté pour le stérilet, au revoir foutu hormones de… Lire la suite »

Diane
Invité

Bonjour, j’ai adoré lire ton compte rendu, merci de nous partager tout cela et bon courage à toi !!

doudoute
Invité

Bonsoir, merci pour ton article ! J’aime beaucoup ton blog, ta petite est magnifique. Et même si je ne suis pas encore maman tes articles me seront sûrement très utiles et bien écrits 🙂

doudoute
Invité

et ils sont bien écrits*

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur