Grossesse Lifestyle

Une première grossesse sans sage femme ni cours d’accouchement

9 décembre 2015
Une première grossesse sans sage femme ni cours d'accouchement

Il y a quelques mois de cela, lorsque que le second petit trait est apparu sur le test urinaire puis que le verdict de la grossesse a été confirmé au laboratoire, je me suis dit que j’allais prendre de suite rendez-vous chez mon médecin généraliste, pour le tout premier rendez-vous et parce que je m’entends très bien avec lui donc je me disais qu’il me guiderait un peu. S’en est suivi quelques heures de questionnement : être suivie par une sage-femme ou par un(e) gynécologue. Finalement, je suis suivie seulement par mon obstétricienne et ne rencontrerait des sages femmes que lors de mon séjour à la maternité, et j’ai aussi du coup fait l’impasse sur les cours d’accouchement, mais pourquoi donc ?

Pourquoi juste choisir une gynécologue ?

Après avoir fait quelques recherches, je vous avoue que je ne savais pas bien s’il était obligatoire d’être suivie par les deux corps de métiers, ou bien si on pouvait faire un choix et se dispenser de l’autre. Certains témoignages allaient dans les deux sens, et bien des gens me conseillaient de prendre les deux. Mais franchement, devoir se rendre à quinze mille rendez-vous, pour entendre la même chose en répétition ne me plaisait pas forcément. J’ai donc pris l’option gynécologue obstétricien. Après être partie à la chasse aux informations, mon choix s’est porté sur une obstétricienne bien particulière dans la clinique privée dans laquelle je souhaitais accoucher. La clinique c’était certain, car oui, au fond je suis une petite princesse qui tient à son confort, avoir la douche dans la chambre, et avoir un petit chariot en libre service pour manger ce que l’on souhaite pour les repas en évitant les plateaux pas très bons et surtout jamais en version végétalienne parce que c’est pas bon pour la santé selon eux.

Bien des gens trouvent cette gynécologue assez sèche, un peu speed, et même si elle a beaucoup de retard (oui les accouchements entre les rendez-vous ça prend du temps, pas la peine de râler madame dans la salle d’attente), le premier rendez-vous a été le bon. Je savais que je voulais que ce soit elle qui assure le suivi de ma grossesse. Puis la sage-femme a fait son retour vers le 6ème mois, mais ma gynécologue répondant à toutes mes questions, étant rassurante, et n’ayant pas d’angoisse particulière pour cette première grossesse idéale, je repoussais, repoussais, repoussais puis après quelques discussions, je n’ai pas trouvé d’intérêt dans le fait de prendre une sage-femme en plus, même pour le côté psychologique. Un rendez-vous par mois quand tout va bien c’est largement suffisant, et je m’en porte très bien à deux semaines de l’accouchement.

Une première grossesse sans sage femme ni cours d'accouchement

Mais du coup, pas de cours d’accouchement ?

Et bien là aussi j’ai fait l’impasse. Bouh qu’elle est vilaine ! Mais franchement, je me voyais pas partir chaque semaine à des cours de préparation sachant que la voiture et moi on est pas copines du tout, mais alors pas du tout. On m’a dit « prends une sage-femme libérale qui viendra à domicile », mais je n’ai pas voulu non plus. J’ai pris des noms de sages femmes libérales avec de bons avis, mais je n’ai jamais appelé. En fait, d’en discuter, et surtout de lire pas mal de bouquins ou de dossiers sur l’accouchement, je me suis dit, on va y aller au feeling.

Et ça c’est le mot clé, le feeling. Je n’ai pas envie d’avoir quelqu’un qui vient me rabâcher chaque semaine les oreilles avec des exercices de respiration (que j’oublierais sous la douleur et qu’on me rappellera de toute façon en salle de travail), des documents sur le raccourcissement du col de l’utérus, le passage de l’enfant, bla bla bla. Lire plusieurs fois des études dessus c’est aussi efficace, et puis si j’ai une question ma gynécologue y répond très bien à chaque rendez-vous. Alors c’est vrai que suivre ces cours peut servir à rassurer la maman ou lui apprendre certaines techniques pour faciliter le passage de l’enfant. Mais ayant eu des problèmes d’endométriose (j’en parlerai un autre jour car on n’en parle pas assez de cette merde – désolée mais c’est vrai), je sais comment gérer des douleurs utérines et du coup les contractions je les ferai s’atténuer avec une respiration souple et pas faire le petit chien qui va me stresser plus qu’autre chose. De plus, chaque sage-femme prodigue des conseils différents, et s’il faut en rencontrer cinq pour qu’une apprenne la digipuncture, une autre qui forme à la visualisation facilitant le travail, l’autre à la sophrologie, non merci. Et puis, franchement, à la maternité, il y aura des sages femmes, dans la salle de travail aussi, donc si besoin, elles sont là pour ça, je vais pas m’entrainer à accoucher des mois à l’avance.

Une première grossesse sans sage femme ni cours d'accouchement

Chacun ses opinions

Maintenant, c’est vraiment un choix personnel. Certaines femmes enceintes ont besoin d’être très encadrées, d’autres ont besoin d’éviter le médical et se tourne vers des alternatives encore plus naturelles. Toute grossesse, toute femme enceinte est différente. Si on a des doutes, quelques petits soucis, je comprend qu’on préfère se rassurer en enchainant les rendez-vous gynécologue / sage-femme, mais n’ayant aucun souci, ce n’est pas la peine de trop en demander.

Pour les cours c’est pareil, certaines les apprécieront et se sentiront rassurées de préparer son accouchement, les futurs papas aussi qui assistent à ses cours peuvent se sentir rassurés. Mais ayant un futur papa qui n’aime pas du tout le médical ni ce genre de détail sordide sur l’accouchement, je n’allais pas l’y trainer de force hein. Je vais déjà lui casser la main et lui infliger la sortie d’un bébé tout sale, avec des restes peut-être d’amnios, du sang, un cordon blanc/violet, et des bruits de succions genre pâtes aux beurres xxl, je vais pas en plus lui infliger les diapos et vidéo de démonstration. De plus, ayant suivi un cursus scientifique, j’ai déjà vu des vidéos d’accouchement filmés directement aux côtés du médecin et non pas filmé côté parents à la NRJ 12, donc il est vrai que mis à part le rythme et la force des contractions, ce jour là je ne serai pas vraiment dans l’inconnu pur et dur, la théorie a déjà été vue plusieurs fois.

Une première grossesse sans sage femme ni cours d'accouchement

Cet article n’a absolument pas pour but de convaincre quelqu’un de n’être suivie que par le corps gynécologue, je raconte juste mon cheminement car je me rends compte que mes choix provoquent pas mal de réactions, surtout sur le choix de ne pas avoir de sage femme ou de ne pas suivre les cours d’accouchement pour une première grossesse. Donc j’avais juste envie de partager tout ça !

Ceci devrait aussi te plaire

11 Commentaires

  • Répondre Leïla 9 décembre 2015 à 19 h 50 min

    Comme tu dis chaque grossesse est différente et chaque femme aussi, donc libre à chacune de s’informer comme elle veut sur la naissance et les manières dont ca se passe. Juste les cours préparation à l’accouchement sont appelés ainsi à tord parcequ’en réalité se sont des cours de préparation à l’arrivée d’un bébé, je n’ai eu qu un seul cours sur l’accouchement en lui même le reste c’était sur l’allaitement ( que j’ai trouvé très interessant et important pour moi qui ai allaité) et sur le retour à la maison avec bébé et les différents soins à faire, et que ce qui ce passe dans notre corps apres l’accouchement.
    Moi j’avais fait le choix d’être suivi pas une obstétricienne et une sage femme libérale proche de mon domicile c’était important pour moi de trouver quelqu’un de confiance de fiable de rassurante même si je n’ai pas eu besoin d’elle pour de gros soucis elle a été géniale et l’avantage c’est qu’elle est à deux minute de chez moi,que jai pu faire mes cours avec elle uniquement ( et pas tout un groupe de maman a 30 bornes de chez moi ou d’ailleurs les papa sont interdits!), je voulais aussi pouvoir compter sur elle si jamais j’avais besoin du programme prado (les 12 jours qui suivent la naissance, on sait jamais suivant comment se passe les choses.) et jai également fait la rééducation du périnée avec elle donc finalement je l’ai côtoyer pendant presque un an et elle m’a beaucoup apporté!
    Ceci dit si toi tu n’as pas ressenti le besoin de faire ça, Cest entièrement ton choix et dans tous les cas personne n’a quoi que se soit à dire! Cest ton corps, ta grossesse, ton bebou, et surtout tes sentiments et tu as raison de suivre ton instinct!!
    En tout cas courage pour ces derniers jours!!!
    Ps: mon chéri à horreur mais quand je dis horreur c’est même pire que ca, de tout ce qui concerne le médical et il n’ a rien vu de choquant ou degueu à l’accouchement, ils font bien les choses pour protéger aussi les papas un peu craintif à ce niveau là!! Alors ça va le faire pour Julien ^^

    • Répondre Harley 9 décembre 2015 à 20 h 55 min

      Oui c’est sûr qu’on le vit différemment, mais par contre je pense en prendre une pour le post-accouchement justement pour m’accompagner pour les soins pour moi et pour bébé 🙂
      De toute façon tu seras l’une des premières à qui je raconterai tout ça <3

  • Répondre Amandine 9 décembre 2015 à 22 h 02 min

    Tu veux l’allaiter ?
    Car si oui une sage femme peut t’aider car Ç est vraiment dur si tu n est pas accompagné combien de femme baisse les bras même au bout de 2 jours

    • Répondre Harley 17 décembre 2015 à 12 h 45 min

      J’ai une sage femme qui vient à domicile en post-accouchement. C’était prévu ça par contre justement pour l’allaitement. Mais pour après l’accouchement, pas avant 🙂

  • Répondre Leïla 9 décembre 2015 à 22 h 03 min

    Oui moi j’ai trouvé utile d’en avoir une qui passait à la maison les premiers jours surtout quand tu as un retour à la maison difficile physiquement et que t’as pas la famille à côté ou que tout simplement t’as pas envie que la famille soit tout le temps chez toi les premiers temps!
    En tout cas si t’as besoins de quoi que se soit n’hésite pas, je suis pas loin ?❤️

  • Répondre chinesekoalas 10 décembre 2015 à 13 h 32 min

    Je n’ai pas ete suivi par une sage-femme, je n’ai pas ete aux cours de preparation a la naissance, j’ai accouche sans probleme 😉 Bon courage !

    • Répondre Harley 17 décembre 2015 à 12 h 46 min

      De toute façon, au final, la grossesse et l’accouchement sont des choses naturelles, donc on a en nous ce qu’il faut pour y arriver, il faut juste parfois un coup de pouce 🙂

  • Répondre Sandra 10 décembre 2015 à 15 h 15 min

    Entièrement d’accord avec toi. Pour ma part j’ai également été suivie par ma gynéco qui répondait très bien à mes questions et qui prenait le temps qu’il fallait. Elle a été super.
    Je n’ai pas suivi les cours non plus, puisque je me suis beaucoup documentée par moi même. Puis entre sages-femmes (ou tout autre médecin), on n’a pas toujours les mêmes sons de cloches…
    Ce que j’ai par contre très mal pris, c’est qu’à la maternité on m’a presque reproché de ne pas avoir suivi les cours. On ne m’a également rien expliqué concernant les bibs et tout ça, les sages femmes ont uniquement dit 2/3 trucs au papa. Quand on posait une question j’avais presque l’impression d’être une demeurée… Sachant que c’était le premier bébé, j’ai trouvé ça très limite..
    Au final, j’ai appris très vite à ma faire confiance et tout s’est très bien passé. Ca serait à refaire, je ne changerais rien 🙂

    • Répondre Harley 17 décembre 2015 à 12 h 47 min

      Ah oui les reproches de ne pas avoir suivi les cours, j’y suis passée aussi. Ou les sages-femmes de clinique pas du tout délicates qui prennent tes seins pour des poires en plastique qu’on peut presser n’importe comment. Heureusement qu’il y en avait et qu’il avait des puericultrice sympas au milieu !

  • Répondre Céline 17 décembre 2015 à 11 h 40 min

    Tout l’inverse de toi, mais à la fois, tout pareil : j’ai été quasi-intégralement suivie par une sage-femme. J’ai eu droit à une grosse parfaite, je ne voulais pas avoir trop de rendez-vous dans tous les sens, trop de suivis, trop d’avis… N’être suivie que par une personne en particulier, c’est chouette au final ! Un lien, une confiance, se créent.

    • Répondre Harley 17 décembre 2015 à 12 h 48 min

      Oui c’est sûr que c’est une relation différente, mais le système gynéco pour la grossesse, sage-femme après me plait bien 🙂 Je vois les deux côtés de la pièce !

    C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.