Grossesse Lifestyle

Journal de grossesse #8 : Préparons Noël

6 décembre 2015
Journal de grossesse #8

Noël approche, ce n’est plus qu’une question de jours à présent. Nous sommes en décembre, une semaine vient quasiment de s’écouler depuis le début du mois, le temps passe vite, très vite, trop vite même peut-être. Et cette année, pour nous, Noël sera spécial puisque si tout se passe comme prévu nous ne passerons pas les fêtes seulement à deux mais à trois avec un petit bouchon tout fraichement arrivé.

Décorons la maison

Depuis quelques jours (bon à vrai on s’y est collé fin Novembre), on s’attelle à la décoration de Noël à la maison, au cas où si Madame se décide à sortir avant, autant partir à la maternité avec la maison décorée, pour rentrer par la suite dans un cocon aux couleurs des fêtes de fin d’année. Bien entendu, on a aussi droit aux demandes de la famille pour savoir ce que l’on fait pour Noël, où on le fête, et toujours la même réponse ressort : à la maternité. Si le terme est respecté, oui, le 24 et le 25 décembre se passeront dans une chambre de maternité, mais pour avoir le plus beau des cadeau auprès de soi, donc franchement il y a pire.

Les chats, les boules, le bouli, démêler la guirlande, monter le sapin, décorer, acheter une poinsettia (étoile de Noël) qui se fait grignoter par les chats, se mettre des paillettes partout, voilà ce qui nous a occupé. Sauf que tout ça, avec un beudon tout gros tout rond c’est pas si facile. Mettre l’étoile avec le ventre qui se frotte au reste des décorations et se retrouve doré, ne pas pouvoir ramasser la toute petite attache tombée par terre avant que les chats ne se l’approprient. C’est limite même marrant, et tout ça, non pas sur des chants de noël mais sur la radio de Fallout 4, oui faut pas pousser mémé dans les orties non plus. (Pourquoi un gif Donald ? Car je suis née le jour de la St Donald, donc je trouvais ça marrant)

Journal de grossesse #8

Mois de froid, mois de chocolat

Décorer un sapin ne prend pas plusieurs jours me direz-vous, et vous avez bien raison. Alors pour passer le temps, et me reposer car c’est toujours la fiesta dans mon bidon même à trois semaines du terme, je lis (beaucoup), je regarde des séries tv avec Jessica Jones dévorée en quelques soirées, et je bois / mange beaucoup de chocolat. Aie ! Ce n’est pas une blague ! Chocolat chaud au lait de noisette ou d’avoine (mon préféré), petits gâteaux au chocolat, chokénut à foison (quand on reçoit la famille c’est cannelés maison hein mais sinon c’est cho-co-lat), chocolat noir le soir, ou récemment chocolat praliné vegan. Je suis clairement dans une phase critique, ayant souvent faim et des envies de gourmandises au chocolat.

Bon après, il faut savoir se restreindre et ne pas tomber dans la tablette entière, n’imaginez pas que j’engloutis des kilos de chocolat par jour non plus. Je sais m’arrêter mais aussi profiter de ce qui me fait envie. Et puis en plus, le soir, après un peu de lecture, un bon petit sandwich au chokénut ou quelques carrés de chocolat noir en jouant à Diablo III c’est plus qu’appréciable.

Journal de grossesse #8

En plus, ça réconforte

Et puis, ce qu’il y a de bien avec le chocolat, c’est que mine de rien c’est réconfortant. Non pas que ce soit la déprime, bien au contraire. Mais les mois derrière nous sont épuisants, il reste seulement quelques semaines, bébé pèse, bouge, nous fait contracter. On a l’impression que le monde dans les magasins pour de simples courses semble décupler et que l’effort est insurmontable. On exagère tout. La moindre bêtise nous fait pleurer, la fatigue fait pleurer. On a mal, partout, souvent, on veut juste dormir et secrètement que ça se finisse.

Si la grossesse est un état extraordinaire, il est évident que 9 mois, c’est la limite. Le corps, bien qu’il accomplisse des miracles et qu’il soit dingue de l’observer, est épuisé. Les organes sont réduits en bouillie à la moindre séance de danse de bébé, on ne sait plus quelle position adopter pour dormir, ni même pour rester sur le canapé, on a l’impression qu’on va expulser le bébé au moindre éternuement, oui ça commence à faire long. Plus que quelques petits jours, mais heureusement, c’est bientôt la fin, et puis le futur papa est là pour nous aider.

Journal de grossesse #8

Ceci devrait aussi te plaire

5 Commentaires

  • Répondre Is Sue 6 décembre 2015 à 16 h 30 min

    Bon courage pour la fin ma belle !

  • Répondre Julie 6 décembre 2015 à 16 h 48 min

    Tu es rayonnante! Allez bon courage pour la fin!! Bisous

    • Répondre Harley 7 décembre 2015 à 14 h 06 min

      Merci c’est gentil 🙂 Plus que quelques semaines !

  • Répondre Elisa 6 décembre 2015 à 17 h 19 min

    T’es magnifique ! Ce bidouuu ?
    Gros bisous à vous ! ?

    • Répondre Harley 7 décembre 2015 à 14 h 07 min

      Ahaha Merci <3 Toi tu l'as vu tout plat le bidon !

    C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.