Coin Cuisine

Le Vegan Brookies, décadence assurée

25 novembre 2015
Le Vegan Brookies, décadence assurée

Parfois, dans la vie, il faut faire des choix, enfin il paraît. Et il arrive que ces choix s’avèrent difficiles. Par exemple, en pleine crise de gourmandise, en fin de grossesse, on a envie d’un bon goûter. Un brownie ? Oh oui ! Ah non des cookies ! Oh oui aussi. Les deux en fait ! Alors comment faire ?

Et bien, on fait comme au pays de la décadence culinaire de l’autre côté de l’océan, on ne choisit pas et on fait un gâteau deux en un : le Brookies. Bien entendu, aucune matière animale n’est utilisée dans cette recette.

Partie Brownie

Je vous invite à vous rendre sur la recette du Brownie noix et noisettes déjà publiée sur le blog. J’ai utilisé la même recette mais avec de la purée de noisettes au lieu de la purée d’amandes, et je n’ai pas mis les noix / noisettes. Ensuite, j’ai commencé la cuisson pour une dizaine de minutes (le temps de préparer la seconde pâte).

Partie Cookie

Le Vegan Brookies, décadence assurée

  • 40g de fécule type Maïzéna
  • 5 cuillères à soupe d’eau
  • 85g de cassonade
  • 50g d’huile végétale
  • 2 à 3 cuillères à soupe de lait végétal (ici soja vanille)
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 cuillère à café de bicarbonate
  • 200g de farine
  • 40g de pépites de chocolat
  • Arôme de vanille optionnel

La première étape de cette préparation est ma préférée : délayer la maïzena dans l’eau à l’aide d’une fourchette. Vous allez former une mixture étrange, à la fois liquide mais solide (un fluide non-newtonien pour être plus précise à l’apparence liquide, faîtes participer les enfants, ça peut les intriguer). Ajoutez ensuite le sucre, l’huile végétale, le lait végétal, le vinaigre, puis le bicarbonate. Ici aussi la science fait son effet en faisant mousser légèrement le mélange (oui un rien ne m’amuse). Battez bien tous les ingrédients au fouet.

Ajoutez la farine, d’un trait, puis mélanger à la spatule / cuillère en bois. Vous pouvez y aller avec les mains si vous voulez également. La pâte est assez épaisse. Finir par ajouter les pépites de chocolat puis remalaxer un peu.

Déposer cette pâte un peu comme un crumble sur la pâte à brownie (qui a commencé à cuire donc qui est molle attention). Il suffit de la retravailler un peu pour les finitions, mais dans l’ensemble, la pâte reste assez souple et facile à travailler même si elle est épaisse.

Enfourner pour 15 à 18 minutes (ou peut-être 20) à 180°C selon la puissance de votre four. Laisser refroidir avant de démouler votre Brookie, symbole de gourmandise extrême, cela permettra également de durcir la surface de la partie cookie. A déguster avec modération (ou pas), et pourquoi pas avec de la chantilly ou glace pour les plus gourmands encore !

Ceci devrait aussi te plaire

2 Commentaires

  • Répondre Sophie 16 novembre 2016 à 10 h 29 min

    Même si elle date un petit peu, merci pour la recette! Je viens de la faire et c’est une réussite!

    • Répondre Harley 20 novembre 2016 à 19 h 06 min

      Ravie que la recette plaise 🙂 Maintenant j’ai envie d’en refaire un de revoir l’article (heureusement je n’ai pas ce qu’il faut à la maison ahah)

    C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.