Grossesse Lifestyle

Journal de grossesse #7 : Encore quelques semaines

18 novembre 2015
Journal de grossesse #7

Comme vous avez pu le remarquer, il n’y a pas eu d’article dimanche, mais le coeur n’était pas à la publication, pas du tout. Encore aujourd’hui ça peut être dur pour diverses raisons. La première, les événements tragiques, qui touchent le monde entier, et qui lorsqu’on est enceinte peuvent prendre des dimensions non prévues. Certains trouvent dans ces événements la raison de ne pas faire d’enfants pour ne pas leur imposer toute cette violence. Certains se retrouvent un peu dans la peur de voir les enfants grandir dans ce monde, mais ce qu’il faut se dire c’est qu’un enfant c’est une joie immense. Et les événements me donnent encore plus hâte de serrer ma fille dans mes bras, la combler d’amour et lui enseigner le respect et l’unité, des valeurs que beaucoup oublient trop facilement.

C’est tout ce que j’ai à dire sur le sujet, passons clairement aux aventures de grossesse à proprement parler.

Fini le stade du prématuré

Alors que le travail se rapproche au fil des semaines, les contractions de Braxton Hicks qui se caractérisent par un durcissement du ventre se font plus pressantes et plus fortes. On vit avec l’impression d’avoir un caillou géant dans le ventre, déformé sous le coup de ces contractions, avec la bosse sous les côtes car bébé aime toujours autant y coller ses pieds pour y cogner dedans. Le dos se fait rond sur l’autre côté, et donne une impression d’avoir un haricot géant non cuit dans le ventre. Et puis, mine de rien, ça commence à peser car cette impression qui nous serre complètement devient fatigante, lourde dans tous les sens du terme. Car si notre ventre continue de grossir mais plus doucement, c’est maintenant bébé qui profite de tout et squatte toute la place dans le ventre. Et puis, si vous aussi vous trouvez marrant de voir une femme enceinte ressembler à un pingouin, un    ou autre gros machin à gros ventre, ne vous moquez pas, c’est le seul moyen qu’on ait de marcher sans trop se comprimer.

On en parle lors de la visite chez la madame gygy qui nous confie qu’on vit une belle grossesse sans problème majeur, que tout se passe bien, que le col est toujours fermé et que même si c’est contractions se font plus présentes ce n’est pas inquiétant, juste normal (et que même en cas de grosses contractions basses régulières sur 1 heure, on peut attendre encore 2 heures avant d’aller à la maternité). Même si c’est pénible. Et puis, on compte les jours et les semaines, la madame nous confirme qu’on est plus dans le stade du bébé prématuré. Ce n’est pas une raison pour qu’elle sorte de suite hein, mais si elle sort, elle pourra bien s’en sortir. D’ailleurs si elle sort maintenant, côté taille et poids ce serait quand même plus facile qu’à terme, soyons honnêtes.

Journal de grossesse #7

Encore et toujours des examens

Du coup, plus le terme approche, plus les rendez-vous aussi. Anesthésiste, réservation de la chambre à la maternité, radio du bassin. Car si pour l’instant la pépette passe, en continuant sa prise de poids elle risque de devenir trop grosse pour un passage aisé. En parallèle, la gygy nous donne un nouveau rendez-vous pour quelques jours avant le terme prévu, si bébé n’est pas sorti. Il va falloir prendre son mal en patience, préparer les papiers, finir la chambre, et se rendre à ses nouveaux rendez-vous, même si la voiture reste un moment plutôt compliqué. Les vibrations, c’est pas notre passion.

A côté de ça, on vérifie déjà que la valise de maternité est presque close, on la finira d’ici peu car il ne manque que peu de choses, mais bon, les soutien-gorges d’allaitement/grossesse, c’est un peu compliqué sachant que là aussi le corps continue à se modifier au fur et à mesure des semaines. Si vous connaissez Jessica Nigri, quand on s’habille, on se prend un peu pour elle (un peu hein, on en est loin de son stade quand même).

Journal de grossesse #7

Et si on pariait ? Lune noire ou terme

Maintenant, il faut clairement prendre son mal en patience, respirer calmement pour apaiser les contractions (merci la respiration abdominale en aposant les mains sur le bidon), attendre les autres contractions, et prévoir la date d’accouchement. Pourquoi ? Parce que c’est plutôt amusant pour l’instant et que ça permet de se tenir prête pour une certaine date. Ce qui est fun c’est que le terme est prévu selon une date médicale, mais qui pour moi tombe après la neuvième lune noire. La quoi ?

En fait, il paraitrait que l’accouchement se déclencherait sur les suites de la neuvième lune noire après la date de conception. Et cette lune noire tombe quasiment neuf jours avant le terme. Alors les paris sont lancés, en plus, c’est un médecin qui nous a informé de cette croyance. Et comme j’aime les croyances liées à la nature, j’ai tendance à plutôt me préparer pour cette fameuse lune noire, sachant que je marque déjà les lunes en général, grossesse ou pas grossesse. Mesdames qui pouvez me lire, connaissiez-vous cette croyance sur la lune noire ?

Journal de grossesse #7

Ceci devrait aussi te plaire

6 Commentaires

  • Répondre Leila 18 novembre 2015 à 19 h 07 min

    Allé allé dernière ligne droite!!! Elle sera bientôt là la petite princesse, un joli cadeau de noel!?
    Le dernier mois, le plus long!!!! Moi ma gygy m’avait refusé la radio du bassin et pourtant j’ai insisté insisté insisté (probleme de bassin dans la famille, aucun accouchement par voix basse que plusieurs générations…) elle trouvait ça trop risqué pour bébé, elle me disait oh on verra au moment venu…ouais ouais super!! ? Alors c’est chouette pour toi au moins tu seras fixée! Mais ça ne m’a pas empêché d’accoucher normalement et petite fierté la première de la famille Ahah ?
    Moi aussi j’avais regarder toutes ces prédictions sur la naissance, toutes les lunes etc… Et ben ça n’a pas marché ?? il voulait pas sortir!!! Au final il est arrivé à J+4!!
    Mais bon qu’importe si elle arrive avant ou après et la manière dont ça se passe le plus important c’est qu’elle arrive en bonne santé et que sa maman le soit aussi ??

    • Répondre Harley 26 novembre 2015 à 16 h 19 min

      Oh oui, avance, retard, accouchement par voie basse, césarienne, le tout c’est qu’elle arrive en bonne santé <3

  • Répondre Florence 18 novembre 2015 à 22 h 45 min

    Si ça peut t’aider dans tes recherches sur les lunes, les miens sont nés le jour de la nouvelle lune.?
    D’ailleurs, en y pensant ils marquent bien les lunes avec crise d’acétone pour la grande et conjonctivite pour bébé ! ?
    Mais c’est vrai que lors de la nouvelle lune et pleine lune, les accouchements sont plus nombreux car les sages femmes le disent dès que tu arrives !
    Pleins de courage et bon calcul de lune ! ?

    • Répondre Harley 26 novembre 2015 à 16 h 20 min

      Oui, à la maison sur le calendrier on a marqué les deux dates, celle de la lune, et celle du terme prévu ^^ Merci à toi !

  • Répondre Babouch 19 novembre 2015 à 18 h 18 min

    Pour avoir eu 3 copines qui ont accouché, 2/3 ont eu leur accouchement à la pleine lune !! Est-Ce une bonne stat’ ?? A voir !!
    Personnellement, c’est vrai que j’aime aussi croire que la nature influence notre corps et psyché. Alors tu verras bien, mais c’est une jolie « croyance » et histoire de naissance 🙂

    • Répondre Harley 26 novembre 2015 à 16 h 21 min

      Nous sommes des enfants de la nature donc j’aime bien y croire, après on verra. Tant qu’elle ne fait pas sa tête de mule à sortir à la lune d’après hein 😀

    C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.