Journal de grossesse #5

Journal de grossesse #5 : Le temps file

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

Aux débuts de ce blog, je ne comptais faire que quelques articles concernant la grossesse, enfin du moins, en faire un peu moins, mais c’était sans compter sur tout ce qu’il se passe durant les semaines qui passent. C’est un chamboulement si important, physique, psychologique, hormonal, financier, décoratif, tous les domaines de notre vie sont touchés.

Tes forces tu reprendras

Tout d’abord, lors du dernier journal, je parlais de la fatigue et des baisses de tension que j’ai connu dernièrement et qui m’ont valu une petite pause dans mon train-train quotidien à rester au calme à la maison avec pour consigne « me reposer ». Et bien après cette semaine, tout est revenu d’aplomb et j’ai pu reprendre le boulot ainsi que d’autres activités comme les sorties en dehors de la maison. La fatigue est toujours là, c’est certain, le corps travaillant pour deux, dont un en pleine croissance. Mais le corps ne lâche plus et ça fait du bien de se sentir à nouveau solide, du moins autant que possible, parce que ce sentir telle une larve, franchement c’est pas du tout agréable.

Maintenant n’allez pas croire que c’est la fiesta tous les jours hein ! Les journées au boulot peuvent se révéler éprouvantes (surtout en période de formation pour d’éventuelles remplaçantes au milieu du rattrapage du boulot en retard suite aux congés ou à l’arrêt de travail), les courses peuvent se révéler compliquer avec le monde qui tourne partout, vous percute dans les rayons et toujours le Graal convoité bien trop haut ou trop loin dans le rayon avec un accès impossible (merci les commandes sur le drive quand on peut). On s’accorde alors un peu de temps dehors quand même, hors obligation, on va manger un bon burger / frites avec cookie ou tartelette chocolat beurre de cacahuète dans un petit resto vegan trouvé dans notre centre-ville, on se balade (un peu, faut pas pousser mémé dans les orties non plus). Et puis une fois à la maison, on profite d’un peu de calme et on se remplit bien la panse, mais au moins, le canapé n’est plus notre meilleur ami.

hello

En fait ça passe quand même vite

En parallèle, on continue notre relation particulière avec les wc, car la vessie est de plus en plus malmenée, oui il faut l’avouer. On se découvre des démangeaisons cutanées sur le bidon autour du nombril n’importe quand, on ne dort toujours pas très bien. Mais… A côté de ça, on commence aussi à mieux sentir les formes de bébé lorsqu’elle appuie ses coudes sur le ventre ou ses pieds sur les côtes, et c’est marrant de jouer avec ce petit bouchon. Même si cela peut-être pertusrbant de se dire qu’on joue avec un être vivant qui habite notre ventre, et ça pourrait même donner le tournis cette histoire. On se retrouve aussi à se cogner le ventre qui grossit, et gêne pour faire la vaisselle ou même se brosser les dents, oui oui les éviers et lavabo sont au niveau du ventre. On se découvre de nouvelles envies de femme enceinte, telles que le pop-corn en ce moment, ou des dégoûts (toujours les cacahuètes et dérivés pour ma part). On a droit aux réflexions sur notre joli ventre, aux attentions particulières de certaines personnes qui sont même inconnues (oui il n’y a pas que des cons dans le monde). Il faut dire qu’en ce septième mois, il n’y a plus de doute sur ce bidon qui grossit (et qui vous pousse à rouler pour sortir du lit). D’ailleurs, déjà six mois révolus, déjà six mois de cohabitation. Ça passe tellement vite, il ne nous reste plus beaucoup de semaines avant son arrivée, seulement un peu plus de deux petits mois. Avec l’impatience vient aussi quelques petites angoisses. Mais bon, un peu de calme et de repos ça aide à mettre tout ça à plat !

cat

Après, une fois au repos, c’est quand même sieste, bouquins (souvent sur les bébés), on écume les avis sur tel ou tel produit à acheter, on s’accorde American Horror Story qui démarre fort. On rejoue encore avec bébé, oui elle bouge très souvent. On dirait parfois que j’ai un alien prêt à me déchirer le bidon, mais non, elle est encore bien au chaud pour l’instant. On attend les nouvelles de la famille un peu plus loin en France car un autre bébé est proche d’arriver. Et surtout, surtout, on râle et on rit pour un rien. Oui, la grossesse c’est aussi est à fleur de peau et se retrouver parfois à rire devant la même pub plusieurs fois par jour. Sur ce, il est temps d’aller faire pêter un peu de pop-corn !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
HarleyGabyOwlWendy McCandless Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Wendy McCandless
Invité
Wendy McCandless

Un vrai plaisir de te lire, moi j’l’aime beaucoup cette rubrique ❤️

GabyOwl
Invité

Quel jolie article pour commencer la semaine ♡ j’aime beaucoup te lire, tu as une très belle plume.
Pleins de bisous ♡

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur