Suivez-moi
Stock Alimentaire

Faire son stock alimentaire, vraie ou fausse bonne idée ?

Séparateur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

On l’a vu avec la montée en puissance de l’inquiétude suscitée par le Covid, puis par l’annonce d’un confinement : les gens stockent. Dès les premiers jours, les supermarchés ont été pris d’assaut. Les rayons de produits de premières nécessités ont été dévalisés, et le papier toilette devenait une denrée rare. Les chariots sortaient totalement remplis, voire parfois des doubles chariots par famille. Mais faire son stock alimentaire est-il une bonne idée ? Et comment mener à bien cette entreprise ?

Réfléchir aux possibilités et à ses besoins

De notre côté, l’idée a commencé à faire son chemin lorsque je suis tombée enceinte. Non pas qu’on vive dans une zone difficile d’accès ou autre. Mais on voulait avoir un peu de stock « au cas où ». Et au fil des années nous avons su mettre notre petit stock en place, en le faisant évoluer selon les besoins du moment.

Par exemple, sur les premiers mois après l’arrivée de notre fille, nous avons continué d’acheter quelques conserves supplémentaires, mais aussi des produits pour bébé comme des couches et autres produits alimentaires pour nourrissons (l’exemple le plus marquant : la boîte de lait qui tombe sans autre boîte de secours, il est toujours utile d’avoir une boîte en plus). Puis au fil des années, nous sommes revenus à un petit stock plus simple. Cela fait donc quelques années que nous prenons quelques produits en plus à garder dans nos placards. Mais attention, il ne faut pas tomber dans l’excès, et à acheter tout et n’importe quoi à stocker chez soi. Il faut bien identifier les besoins de votre famille et les raisons pour lesquelles vous souhaitez constituer faire un stock chez vous.

Organiser la préparation de son stock alimentaire

Si vous avez pris la décision de vous constituer un petit stock alimentaire, il y a quelques points à ne pas négliger. Par exemple, si vous en avez envie depuis quelques temps, n’attendez pas le dernier moment pour blinder vos chariots de boîtes de conserves et de produits à date de consommation longue en une seule fois. Il faut s’organiser.

Vous pouvez comme nous si vous le souhaitez, constituer votre stock petit à petit. A chaque courses, vous pouvez prendre quelques conserves de plus, une ou deux, et au fur et à mesure votre stock sera agrémenter régulièrement. Vous disposez ensuite les dates limites les plus proches sur le devant de votre stock, et les plus longues derrières.

On a également constitué un stock de légumineuses, sèches. Pour les conserver, deux techniques : en jarre pour une utilisation proche, dans des sacs de mylar pour une utilisation sur le tard « au cas où ». Ces sacs sont très pratiques à utiliser car ils préservent le produit de l’humidité, de la chaleur et de la lumière. Cela permet de mieux conserver les aliments. Quelques lentilles, pois chiches, haricots (noirs, rouges, blancs), et même riz ou pâtes, ces sacs sont vraiment hyper pratiques (même pour partir en randonnée ou en camping, c’est hyper pratique)!

N’hésitez pas à avoir divers produits différents dans votre stock alimentaire, pour varier les plaisir et ne pas vous nourrir que de riz en cas d’utilisation de ce stock. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer, si en cas d’incapacité de se déplacer, de confinement avec enfants que l’on ne veut pas faire sortir, ou autre, un stock alimentaire peut vite se révéler être utile.

Qui dit stock, ne dit pas fin du monde

Bien entendu, ce n’est pas parce que l’on se crée un stock alimentaire que nous passons en mode survivalisme de l’extrême-guerre en approche-on va tous mourir-c’est la fin-les zombies arrivent. Mais si vous vivez isolés, loin de personnes pouvant vous aider, vous retrouver dans l’incapacité de sortir peut vite être compliqué pour vous approvisionner. Un petit stock peut vous aider. Tout comme en cas de confinement, comme on l’a vu, les gens se sont précipités dans les rayons pour dévaliser les pâtes, la farine (et le pq) dès les premières 48h. Un petit stock permet d’éviter cette cohue et d’attendre que la vague passe pour aller faire ses courses, ou simplement attendre la fin si votre stock vous le permet.

Un stock peut aussi être utile dans les familles. Je suis quelqu’un de très étourdie, et la présence d’un enfant lors de la préparation des courses (liste de courses, ou drive) ou même les courses en magasin peut être un élément très perturbant. Donc, il n’y a pas une seule session de courses ou je n’oublie pas quelque chose. Le stock me permet donc d’avoir une légère sécurité.

Chacun est libre de faire ce qu’il souhaite, mais je vous avoue qu’avoir un petit stock alimentaire à la maison nous a bien aidé. Et puis honnêtement, cette crise de Covid nous a bien conforté dans l’idée de le garder et l’améliorer. Travaillant à l’hôpital, la petite à la maison avec papa, j’étais la seule à sortir et honnêtement, ne pas aller faire des courses tout le temps car les réserves nous permettaient d’avoir de la marge m’a beaucoup aidé. Car mine de rien, avoir la pression au travail, puis devoir affronter le monde dans les supermarchés, avec la fatigue et l’irrespect de certains, notre stock a permis à mon stress de rester dans le petit orange au lieu de tomber dans le rouge.

Et vous, vous avez un stock à la maison ou vous prévoyez d’en faire un ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments