Humeur Lifestyle

Plus je connais les hommes, plus j’aime les animaux

26 août 2015
Plus je connais les hommes, plus j'aime les animaux

Certains d’entre vous l’auront peut-être remarqué, nous entrons dans une mode du sain (le healthy) et du « non je ne veux pas faire de mal aux animaux« , sauf que… Si tu veux t’y mettre, fais le pour les bonnes raisons et tiens-toi à tes résolutions. Du coup, j’ai voulu m’exprimer sur ce sujet à de nombreuses reprises, et chez moi j’ai un très vieux cendrier de ma grand-mère où est inscrit : Plus je connais les hommes, plus j’aime les animaux, et je crois que je n’ai jamais été autant en accord avec cette phrase. Il était donc temps de se jeter à l’eau et d’écrire ce que j’ai au fond du coeur sur ce sujet.

Mon but n’est en aucun cas de dénoncer ou pousser les gens à changer d’avis sur tel ou tel point, mais juste constater une certaine hypocrisie générale. Je ne posterai pas dans cet article de vidéo à vous faire vomir ou vous déranger, non, peut-être un autre jour, peut-être jamais car je n’aime pas ce genre de vidéo. Tiens d’ailleurs parlons-en.

Les vidéos / images chocs qui dérangent

En ce moment sur Facebook, il ne se passe pas un jour sans voir défiler sur son feed une vidéo absolument dégoutante sur les conditions d’abattage des animaux, les abandons, les maltraitances, les massacres au nom de la tradition, et grâce à ce merveilleux réseau social, si tu reste un peu trop à lire la description ou juste le titre la vidéo se lance sans que tu aies ton mot à dire. Ne supportant pas ces vidéos, ça m’énerve. Oui, ça m’énerve.

panda

J’ai beau être d’accord qu’il faut voir pour le croire, il faut que les gens prennent conscience, bla bla bla. Oui mais quand même, il y a une limite. Ce n’est pas parce que toi tu vas partager à tout va que les gens vont forcément prendre ton parti, bien au contraire, tu risques de les agacer (sauf exception comme pour le broyage des poussins qui tend à être pris en compte par nos grandes têtes pensantes, à quand la même prise de conscience sur les veaux mâles de l’industrie laitière ? ). A quoi bon montrer tout le temps ce genre de vidéo alors que les gens savent que tous ces mauvais traitements sont réels et décident juste de fermer les yeux sur ces pratiques courantes (je parle surtout des pratiques bien connues, abattage etc) ? A emmerder les carnistes ? Probablement, mais ils s’en foutent, souvent beaucoup trop, et les non-carnistes sensibles du coup se retrouvent face à ces images qui font mal. Mais au fond, malheureusement, cela ne change rien sans l’influence nécessaire. Si toi tu partages à tout va, citoyen lambda, tu ne toucheras quasiment personne (même avec ton spam), par contre la figure publique aux milliers de followers pourra peut-être changer quelque chose, peut-être. L’Homme est conditionné pour fermer les yeux sur ce qui lui déplait. Et même si 100 personnes lui prouvent qu’il a tort, il faudra attendre qu’il veuille bien les ouvrir de lui même ses mirettes pour agir.

Maintenant, il y a au milieu, des reportages, vidéos tout à fait intéressantes et utiles. Celles qui exposent avec des données scientifiques, celles qui expliquent, pas celles qui montrent juste du sang et des animaux égorgés encore vivants agonisants avec juste pour message « arrêtons le massacre« . D’ailleurs il est probable que je vous parle d’un certain Monsieur pour qui j’ai un grand respect et qui publie des vidéos intelligentes sur l’évolution de l’Homme, du gâchis qu’il fait de sa vie et des ressources de notre planète bleue, et qui nous livre le doublage du tragique Earthlings (dont je vous parlerai plus tard aussi). Mais par pitié, si vous voulez changez les choses, publiez ou agissez utiles, les vidéos de simple violence n’entraineront rien de bon.

L’Homme est un hypocrite, par tradition

Être hypocrite, ce n’est pas inscrit dans nos gènes, pourtant l’Homme possède ce trait de caractère de façon quasiment récurrente quelque soit son origine ethnique et quelque soit le sujet abordé.

Par exemple, il y a des pays où les enfants sont maltraités, exploités, les femmes bafouées, violées, mais bon c’est la tradition, on n’y peut rien et comme c’est joli, on y part quand même en vacances, dans des supers lieux magiques, en faisant abstraction du fond masqué par les usines à touristes. Et beh, pour la viande, cuir/laine/autres tests sur les animaux, c’est exactement pareil. On sait que ce sont des animaux (oui mais non je te coupe de suite, ils sont élevés pour ça…) qui grandissent pas dans des conditions naturelles ni optimales, que l’on tuent ensuite pour un plaisir égoïste (j’adore cette expression). Une vie de malheur, de la souffrance pour rassasier quelques estomacs de personnes pouvant étaler des petits billets (oui car la viande est chère) l’espace de quelques instants (oui les protéines végétales tiennent bien plus longtemps l’estomac rassasié). Mais bon, c’est tellement bon, et puis l’Homme est fait pour manger de la viande hein (les intestins beaucoup trop longs, les premiers Hommes qui étaient des cueilleurs avant l’arrivée du feu, les canines non sur-développées…tout ça tout ça) donc faut arrêter cette connerie de mode de végéta*iens. Et puis sans le lait, on n’a pas les apports en calcium qu’il nous faut (oui oui, étant enceinte quand j’aurais trop de lait, je le donnerai à mes chat adultes, vu que boire adulte le lait maternel d’une autre espèce c’est normal). Voilà ce qui revient bien souvent et qui sert mon propos sur cette hypocrisie. Alors que non, on peut changer sans pour autant devenir un truc tout ratatiné manquant cruellement à se sustenter correctement.

blind

Ce n’est pas seulement alimentaire, porter du cuir (oui mais attend c’est le dernier blouson trop à la mode quoi / oui mais les chaussures en cuir on y est mieux dedans), porter du maquillage testé sur les animaux (non mais tu sais, je suis vegan mais comme c’est le seul produit efficace bah je le garde… moui moui moui), c’est du pareil au même. Du moment que l’Homme est bien servi, il occulte ce qui se trame derrière. C’est pénible.

Une pensée pour toutes ces vies

Mais alors que je vous écris tout ça un peu sur le coup de la colère, dans mon jardin, je ne peux m’empêcher de regarder mon toutou affalé en grenouille à mes côtés et me dire « mon dieu, que l’Homme est hypocrite« . Il y a tant de souffrance dans ce monde, humaine, animale, ou même la nature qui souffre. Mais non, on reste là, à juste pouvoir se plaindre, aider comme on le peut, bannir les marques qui dominent et s’enrichissent sur la souffrance (en chiant sur les petits). Je me dis que l’Homme agit de la sorte depuis des millénaires et que ce n’est pas prêt de changer (surtout en constatant certaines réactions de l’entourage). Et ça me fait mal, et peur. Dans notre région on continue à massacrer des taureaux pour divertir les gens, on continue à être exclus de ne pas manger le foie gras ou les salades de gésiers. J’en ai un peu ma claque. Oui j’aimerais que ça change, mais ces traditions sont tellement ancrées et l’Homme est tellement hypocrite que même si une certaine prise de conscience est en marche, on ne gagnera pas sur tous les domaines. Une prise de conscience est en marche, mais malheureusement, ce n’est pas suffisant.

Cet article n’est pas un cri de désespoir ou un cri d’une défaitiste, juste une opinion, un besoin d’aligner des mots sur certaines pensées. Certains seront peut-être d’accord, d’autres non, et je vous invite à en discuter, mais je ne pousse personne à choisir un camp. En attendant, je vous laisse sur une touche mignonne avec l’un de mes animaux préférés (dedans y’a aussi les requins qui se font massacrés par bêtise humaine mais ça m’agace plus encore).

goatgif

Ceci devrait aussi te plaire

1 Commentaire

  • Répondre Helene Carpentier 26 août 2018 à 10 h 06 min

    Merci pour ce message remplI de bon sens.
    Vos opinions quant au non-respect des êtres vivants nous rappelle, à juste titre, de rester vigilants quant aux choix que nous faisons (cuir, produits maquillage,…)
    Bonne continuation !

  • C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.