Journal de Grossesse #2

Journal de Grossesse #2 : L’heure de la Rumba

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

Alors que peu de semaines nous séparent du précédent journal, voici un nouveau billet sur cette aventure un peu étrange et un peu belle, qu’est la grossesse. Car en quelques semaines, il peut s’en passer des choses. Actuellement dans mon cinquième mois, je vois mon corps changer au fil des jours, et je découvre des nouveautés aussi, parfois ce sont de bonnes choses parfois un peu moins. Mais, il faut l’avouer la star c’est quand même la petite pitchounette.

L’heure de la mini-rumba

Alors qu’il y a quelques semaines je sentais quelques petits coups dans mon bidon, maintenant quand demoiselle est réveillée, elle commence à vouloir se prendre pour une petite danseuse et commence à valser de manière plus vive. On n’en est pas à la trace de main ou de pied qui déforme complètement le ventre, mais quand même, on voit où elle bouge formant des petites bosses sur le corps. C’est très étrange comme sensation. On la sent bouger à l’intérieur puis d’un coup, les mouvements se font plus forts, et ça se voit, et du coup, le futur Papa en plus de la sentir, peut commencer à la voir. C’est une étape de plus.

Journal de Grossesse #2

Ce qui est marrant avec cette demoiselle, c’est qu’elle est souvent éveillée à certains moment précis. Comme par exemple au moment des repas, demoiselle commencerait-elle à être gourmande ? Elle se réveille aussi devant les émissions (complètement nulles avouons-le) de fantômes ou autre sujet un peu paranormal, elle aime plutôt bien aussi réagir devant certaines séries. Forcément, à ceci, le futur papa s’est déjà exprimé « ah elle va être comme sa mère ». Ce qui nous fait d’ailleurs assez rire.

L’heure de la rumba, mais pour maman cette fois

Si petite pitchoune s’en donne à coeur joie, la nuit c’est plutôt maman qui tourne et vire à un sacré rythme. Entre la soif et la nécessité de s’asseoir pour boire, mais du coup l’envie de faire pipi (bah oui, c’est tellement évident que pour même 3 gorgée il faut forcément avoir envie de faire pipi) quelques minutes après s’être recouchée, le manège ne trouvant pas de position confortable (entre ventre pas assez gros pour nous caler et chats youhou), les crises de je t’aime-moi-non-plus avec l’ami coussin, la chaleur qui se transforme en trop froid, les crampes, la faim (oui y’a ça aussi), les nuits sont rythmées. Et quand par hasard on a des bulles d’air qui restent coincées dans les intestins, ça coupe la respiration et c’est un réel plaisir (ou pas hein), tellement désagréable qu’on en a peur de mettre son enfant en souffrance, et les pleurs se rajoutent à la douleur et la peur (l’ami spasfon n’est jamais autant apprécié couplé avec l’amie bouillotte). En fait, on nous dit de récupérer le max de sommeil avant l’arrivée de bébé, oui enfin, il faut pouvoir y arriver. Mais par contre, quand on dort alors là…

Journal de Grossesse #2

Rêves complètement dingues, que ce soit dans le bon ou le mauvais sens vous laissant une vilaine impression d’oppression au réveil, gros ronflement hyper glam de la baleine en formation (oui je ne vous cache pas la vérité, tout n’est pas glam), gros coup dans le genou de l’homme parce qu’il dépasse un peu trop de ton côté alors que toi tu as réussi à t’installer et que sans vouloir il gêne… Il se passe plein de choses dont tu ne te rends compte qu’au réveil, quand on te le raconte. Ah et puis, il y a les yeux pas complètement fermés aussi. Oui futurs papas, la femme enceinte est hyper belle quand elle dort… ou pas.

Les aventures du quotidien

Qui dit ventre qui s’arrondit, dit forcément réflexion de l’entourage professionnel. Et là, mieux vaut savoir se mordre la langue très très très souvent. « Oh mais ça ne se voit pas encore beaucoup », « tu es sûre de prendre assez de poids? », « mais fais attention sans viande tu sera anémiée » ou le manque de protéines aussi. En fait, il y a toujours quelqu’un pour faire une réflexion qui va vous contrarier, face à qui, surtout au boulot, il faut garder son sang-froid. Et plus le ventre pousse, pire c’est. Mais bon, on répond très violemment dans notre tête et doucement en vrai. Bon, les mains baladeuses, ça, ça ne s’arrange pas, et ce n’est pas près de s’arrêter d’ailleurs.

On commence à préparer les listes de matériel qu’il manque, se renseigner sur l’allaitement ou non, comment il faudra réagir face à telle ou telle situation, quels meubles choisir, comment ré-organiser la maison, ça donne mal à la tête hein ? Mais il faut y passer. C’est tellement reposant la grossesse. On a jamais la pression de rien, jamais de choix à faire. Heureusement, il y a les petits bodys trop mignons choupinous qu’on trouve par-ci par-là, et c’est le moment où on a envie d’acheter le magasin.

En rentrant on se dit, chouette, j’ai faim, c’est l’heure de manger. Mais là encore, c’est une folie, on n’a pas envie de manger de tout, et on peut préparer un truc qui fait envie, sauf qu’une fois que c’est prêt on n’en a plus envie. Ou alors on découvre au bout de cinq mois qu’on ne supporte plus l’odeur d’un produit (coucou les cacahuètes et leurs dérivés). C’est d’un pénible je vous jure ! Heureusement que les amis cornichons existent (et les avocats aussi) ils passent tous seuls eux.

Journal de Grossesse #2

En fait, plus on va, plus on découvre les petites manies mignonnes de la petite et moins mignonnes côté maman, qui perd son équilibre, qui commence à ne pas pouvoir se pencher correctement pour enfiler les converses (note pour plus tard : acheter des chaussures à fermeture zippée et éviter les lacets), on pleure devant les émissions avec des bébés, on rote (beaucoup), on râle (beaucoup), mais surtout, on se rend compte qu’on aime déjà énormément ce petit bout à chacun de ses mouvements et que c’est aussi pour ce bonheur et cet amour qu’on vit tout ça. Mais quand même, c’est pas très glam tout ça.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur