Lifestyle Maternité

Journal de maternité #44 : Petits mots doux et gros bisous

13 mars 2017

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien. Nous voilà réuni(e)s aujourd’hui pour un journal de maternité qui verse plutôt beaucoup dans le sentimental. Car oui, parfois une maman peut tomber un peu dans l’émotion. Dans n’importe quelle émotion. Dans n’importe quelle proportion. Enfin, je dis parfois, mais en fait, c’est quasiment tout le temps je crois bien. Et ce ne sont pas nos hormones toujours plus ou moins houleuses de maman allaitantes qui vont aider.

De l’émotion à l’état brut

Je vous parle plus haut des émotions de maman, mais les émotions de bébé sont très fortes aussi. J’aime lui voir ses émotions brutes. Il n’y a pas de triche, pas de faux-semblant. Si elle veut un câlin, faire un bisous, si elle est fatiguée, si elle est en colère, si elle est pleine de joie, on le ressent de suite. Les enfants sont vrais, ils nous montrent réellement la puissance des émotions qui les assaillent. Parfois, la colère peut être impressionnante, et les parents peuvent avoir tendance à l’assimiler à un caprice. Mais le caprice n’existe pas chez l’enfant, on ne le répètera jamais assez. Nous on sait que si elle essaie d’empiler ou ranger un objet sans y parvenir à plusieurs essais, sa frustration va se transformer en colère de ne pas y arriver.

La solution qu’on a trouvé est de l’accompagner en douceur, lui expliquer les choses et les causes de ses échecs. Elle jouera quelques instants avec d’autres jouets avant d’y revenir d’elle-même. Pareil quand on lui dit de ne pas monter sur le canapé, elle se fâche, mais après un câlin et une explication (enfin des câlins et des explications ça ne marche pas toujours au premier coup) elle comprend. Et du coup, de ne pas la braquer, de prendre le temps de lui expliquer, comme quand elle nous fait mal, et qu’elle comprend, elle fait un bisou et change d’expression. L’autre jour elle m’a cogné le visage avec un jouet, je lui ai enlevé le jouet, lui ai expliqué qu’elle m’avait fait très mal, elle est devenue triste et m’a fait un gros bisou.

Bébé bisou, bébé mots doux

Tiens, en parlant de bisous. Si vous saviez combien elle en fait par jour. Quand je la dépose chez la nounou, elle va dans ses bras puis revient dans les miens pour un câlin / bisou, quand je la récupère, c’est méga-câlin et bisou. Au fil de la journée, c’est un festival de bisou, de câlin. Elle peut être debout à côté de moi puis me tend les bras pour un câlin. Et mon coeur est à chaque fois prêt à exploser d’amour. C’est d’ailleurs en étant attentive à ses besoins que j’ai pu comprendre comme l’endormir le soir. Dans le calme, après l’histoire, je la mets au lit, et je lui caresse la tête en lui chuchotant des mots doux, des mots de confiance, des mots d’amour. Elle est plus sereine pour s’endormir et moi ça me fait du bien d’extérioriser, de mettre des mots sur mes sentiments. Et puis, je me dis que peut-être mes mots trouveront un écho en elle, que mes paroles la mettront en confiance  pour l’avenir. Elle m’a fait devenir une femme plus confiante (un peu), une maman, et m’a gorgé d’un amour infini.

J’aime aussi m’émerveiller devant ses gestes et la féliciter à chaque fois, la remercier quand elle me donne un objet (ou de la poussière). J’aime sa main qui attrape la mienne, ou sa tête qui vient chercher le contact le soir pendant ses chansons Disney après manger. Je suis complètement gaga, je le sais, je n’y peux rien. J’essaie de me dire, bon c’est bon, c’est pas un événement. Sauf que quand je vois sa tête toute fière avec son « gah » pour me donner un truc, ou la bouche grande ouverte se jetant dans mes bras pour un câlin / bisou, je perds toutes mes distances et fond comme un glaçon sur Mars. Même si parfois, elle me fait sacrément tourner en bourrique, car c’est une petite fille très obstinée.

Des fois, je me dis que c’est trop, mais rassurez-moi, vous êtes comme ça aussi avec vos petits bouchons ?

Ceci devrait aussi te plaire

Pas de commentaire

C'est l'heure de la papote !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.