Humeur Lifestyle

2017, une année sans résolution

1 janvier 2017
2017, une année sans résolution

Tout d’abord, je voudrais vous souhaiter une belle et douce année 2017. Que cette année soit remplie d’amour, de bonheur, et que la santé soit la meilleure possible pour vous et vos proches. Ensuite, qui dit nouvelle année dit nouvelles résolution. Personnellement, je n’ai pas tenu celles prises début 2016, enfin, si mais quelques unes.

Du coup, j’ai tout simplement décidé de ne pas prendre de résolution. Il est vrai que j’ai quelques habitudes à changer, tout ça. Mais de là à en faire des « résolutions », je ne pense pas. De toute façon je sais que non seulement je ne les tiens jamais, mais qu’en plus ça ne sert à rien de prendre des résolutions en début d’année. On n’en prend pas non plus tous les mois, ou toutes les saisons.

Par exemple, les résolutions de type, me mettre au sport, ou encore être plus optimiste. J’ai essayé, mais je ne peux pas. Peut-être que ça viendra. Mais cette année, j’arrête d’être hypocrite et j’accepte d’être qui je suis réellement. Oui je suis pessimiste, oui je râle 23h sur 24h le reste du temps j’envoie des blague complètement nulles. Non je n’ai pas un corps de déesse tout ferme. Seulement c’est comme ça. Et quand bien même, si je me mets au sport, ce n’est pas une résolution mais juste une envie.

2017, une année sans résolution

L’une des résolution que j’aurais pu prendre, aurait été « être moins méchante / moqueuse ». Car je suis un vilain troll dans la vie de tous les jours. Je ne passe pas une journée sans dire une méchanceté ou me moquer. Pour vous dire, cette résolution ne pourrait être tenue qu’avec un level 50 de gentillesse, sauf que le mien doit être à 10 en général (par contre il est au maximum pour les gens auxquels je tiens). En plus, maintenant qu’on a notre fille à la maison, on va dire que mon quota de gentillesse de la journée lui est réservé. Par contre, je peux vous dire que j’ai essayé, souvent. Et à chaque fois, j’échoue lamentablement.

Je crois qu’en fait cette année, je ferai tout par envie, sans rien m’imposer. J’ai envie de vivre. Je n’ai pas envie de me dire « bon aller cette année je me tiens à faire ci ou ça ». Je ne veux pas m’imposer de limite, ou de façon de vivre qui ne serait pas la mienne. On pourrait peut-être dire que ma résolution c’est de ne pas avoir de résolution. J’ai juste envie de voir où cette année va nous mener, profiter des proches. L’année 2016 a eu ses hauts et ses bas, parfois très hauts, parfois très bas. Je ne veux pas anticiper 2017, je veux la prendre telle quelle se présente. Et puis avoir une pépette de un an qui vous vide de votre énergie, c’est déjà bien suffisant. Pourquoi donc se rajouter des résolutions qui vont prendre de la place dans un petit crâne et nous faire passer à côté de moments clés inattendus. Oui, 2017 sera l’année de l’imprévu, l’année du feeling. Et je laisse toute bride très loin de moi, de nous. En gros, cette année, pas de New Year New Me, mais un New Year Real Me.

Ceci devrait aussi te plaire

Pas de commentaire

C'est l'heure de la papote !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.