Journal de maternité #37

Journal de maternité #37 : Onzième moisversaire

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

Bien le bonjour à toutes et à tous. Cette semaine nous avons fêté le onzième moisversaire de notre pépette, et honnêtement je me demande toujours où sont passés tous ces mois ? Le temps s’est transformé en fusée depuis son arrivée, et je n’admets toujours pas qu’elle fera un an dans moins d’un mois. Et puis, en plus, c’est pas comme si bébé stagnait dans ses apprentissages bien au contraire. Je ne le répèterai jamais assez, mais un bébé ça grandit bien trop vite.

Quatre pattes ou deux gambettes

Jusqu’à présent, pépette faisait comme le temps. Elle filait telle une fusée, en rampant comme un asticot. Maintenant, voilà que non seulement elle rampe à toute allure, partout, même parfois à moitié sous le canapé, mais elle se met aussi à quatre pattes. Pour des distances plus ou moins longues, mais surtout quand elle n’est pas pressée. Elle nous fait du quatre pattes tout mignon, bien souvent avec des jouets dans les mains. En fait, elle a quasiment tout le temps un jouet ou un livre ou une boîte de jeu dans les mains. Elle fait du quatre pattes en le poussant au sol, elle les jette puis va les chercher à fond la caisse et recommence, elle nous les donne (oui elle partage beaucoup). Sauf que quatre pattes, c’est un peu trop, alors être sur les deux gambettes c’est pas mal aussi.

Depuis quelques temps, elle réclamait à se mettre debout, en prenant un appui fort sur nous et en râlant si on ne l’aidait pas. Maintenant elle fait sa vie, en se levant un peu partout où elle trouve des appuis suffisant, sans nous, et en tombant sur le popotin quand elle en a assez. Même le matin, habillée et prête pour aller chez l’assistante maternelle, elle attend debout dans son lit. La première fois, je me suis même dit « tiens elle fait plus grande », j’ai détourné la tête avant de comprendre et de la regarder émerveillée debout seule (avec les larmes qui piquent les yeux alors que j’étais maquillée). En plus, elle est hyper fière quand elle est debout. Et elle commence même à se déplacer doucement en gardant un appui. Sa préférence ? S’agripper à nous pour se lever et rester debout en nous tenant le bout des doigts. Elle passe aussi pas mal de temps à genou, surtout devant la baie vitrée quand le chien attend derrière pour rentrer. Elle se pose, se met à genou, met ses mains sur la vitre et pousse des petits cris.

Bébé vampire et maman émotive

Ces derniers temps, ont aussi été rythmés par les poussées dentaires. J’ai l’impression que c’est un cycle sans fin. Un peu de blanc sur la gencive, ça perce, une dent. A côté, un peu de blanc sur la gencive, ça parce, une dent. Repeat. Non mais c’est vrai, bébé se retrouve trempée de bavouille et nous fait gentiment partager, passe son temps à tout mordre. Et quand on voit la dent dehors en se disant « chouette du répit » voilà que la voisine montre son nez, enfin dent, enfin vous avez compris. Du coup, elle a besoin de se faire les dents surtout au moment de la percée. Et cela veut dire, mordre, et mordre le sein. Elle avait passé il y a peu une période comme ça à mordre le bout du néné, et voilà qu’elle recommence. Encore plus fort puisqu’il s’agit de la percée des incisives supérieures centrales. C’est génial. Non seulement elle boit mon lait, mais voilà qu’elle veut me grignoter.

En parallèle, et suite à une fatigue passagère, je suis pas mal dans l’émotion. Encore plus que d’ordinaire. C’est comme si mon corps s’adapter au temps, froid et pluvieux. Il se raidit et les larmes coulent plus facilement. Le pire, c’est que j’ai l’impression d’être épuisée, de pleurer pour un rien, alors que pépette nous fait depuis peu de jolies nuits. Je devrais être reposée, mais non. Mon corps est en perpétuelle tension, et il faut avouer que j’ai pas mal stressé ces derniers temps suite à des petits aléas. J’ai beau être au maximum positive, il y a un moment, mon corps me dit « laisse moi tranquille ». Bon après, je croule pas au fond mon lit hein, mais quand même, j’ai l’impression d’être une vieille peau tout usée.

Avez-vous connu ces coups de mou inexpliqués vous aussi ? Surtout alors que bébé est en pleine forme et pas facile à suivre ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
Harleypapafamilyblog Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
papafamilyblog
Invité
papafamilyblog

bientot un ans sa arrive vite

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur