Ces petits trucs que j'ai appris en devenant Maman

Ces petits trucs que j’ai appris en devenant Maman

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

Bien le bonjour/soir à vous, on se retrouve pour cet article concernant la maternité et les bébés, mais non pas un journal. Aujourd’hui, je vous livre des petits trucs que j’ai appris en devenant Maman. Parce que découvrir la vie avec un bébé, se découvrir un nouveau rôle n’est pas vraiment hyper facile. Surtout quand c’est un premier bébé et qu’on n’est pas vraiment habituée. On découvre des petites choses anodines et d’autres bien plus importantes, et j’en partage quelques unes avec vous.

Si vous aussi vous avez eu des surprises n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Aimer d’un amour infini

Je savais qu’on pouvait aimer fort, mais à ce point. C’est viscéral. C’est puissant. C’est magique et bouleversant. Je le dis souvent mais je n’ai jamais aimé aussi fort. Oui, ma fille est devenue ma vie.

Ce que je ne savais pas, c’était par contre ce qu’on ressentait aux petits moments d’amour (ou aux gros) d’un bébé. Ses câlins, bisous. Un bébé ne peut pas se forcer, et cela rend tout ces moments authentiques et magiques.

Cacas explosifs et autres joyeusetés

Qu’on se le disent, le caca des bébés, c’est juste dingue. Si vous pensez que vos voyages aux wc vous irritent les narines, attendez d’avoir un enfant ! Surtout allaité. Les mamans allaitantes connaissent certainement le petit (enfin tout est relatif) caca tellement explosif en plein milieu de la nuit, dans les bras après la tétée qui remonte dans le dos et souille le pyjama. Puis vient la diversification, et là… C’est encore pire. Comment un bébé peut faire de si gros machins ? Sérieusement ?

De plus, quand on a un bébé, on met son côté précieux de côté. Qui n’a jamais eu un jet de pipi sur les mains pendant la toilette, de la bave, des nez qui vous coulent dessus, du vomi à la Exorciste qui vous jaillit dessus ? Bref, on fait avec ce qu’on peut, et on met notre côté « je veux surtout rester propre » bien dans un coin, loin, très loin, et on apprend l’apnée aussi ça peut aider.

Le formidable corps humain

D’une part pour le côté de l’allaitement et le lait qui s’adapte en fonction du bébé mais aussi pour tout le reste. Même fatiguée ou malade on trouve la force de porter bébé, de jouer avec lui/elle et ce pendant des heures. Même avec des brindilles de bras ou un dos en miettes on supporte les câlins, le portage, les coups, les morsures.

J’ai aussi remarqué que la nuit je peux me réveiller quelques secondes avant qu’elle ne se mette à bouger et m’appeler pour la tétée. D’ailleurs, les nuits où elle ne me réveille pas pour têter je suis bien plus dans les choux le lendemain que pour les nuits hachées avec réveil toutes les 2 ou 3 heures.

Ces petits trucs que j'ai appris en devenant Maman

Découvrir une nouvelle langue

Celle du bébé. Aba, abeuh, aga, babeuh, gna, ta, et autres petits bruits en tout genre y passent. Impossible de rester neutre et de ne pas parler bébé à son bébé. Avant je n’y arrivais pas. Je ne parvenais pas à gazouiller trop avec les bébés, ni à essayer de déchiffrer les petits enfants. Maintenant, je passe mon temps à parler à ma fille, en version bébé ou normale. D’ailleurs, en l’entendant papoter dans sa poussette avec moi qui lui répondait, la caissière de notre magasin bio m’a dit « c’est bien, ça se voit que vous prenez le temps de lui parler souvent ». Bah oui, on est deux très grandes pipelettes au désespoir de papa.

Pas si fragile que ça le bébé

Si les premières heures et les premiers jours sont hyper compliqués de peur de faire mal à un bébé. On apprend vite avec le temps qu’ils ne sont pas si fragiles que ça. Bien sûr, il y a des règles à respecter, mais ils nous réservent souvent des forces et résistances cachées. Qui n’a jamais raté un battement de coeur avec un bébé qui tombe voulant se mettre debout ou qui se ramasse la tête sur les barreaux du lit en se jetant pour venir vous voir ? On arrête de respirer, mais bébé s’en sort nickel, avec un petit pleur parfois, mais souvent, quelques minutes après, c’est reparti pour le cirque et les rires.

Une boule d’énergie à l’état pur

Je savais que les bébés étaient actifs, surtout en période de découverte. Mais pas à ce point. Et vas y que ça se tourne dans tous les sens possible, ça rampe à une vitesse complètement folle, ça chope les croquettes du chien (ou retourne la gamelle en expulsant des croquettes partout dans la cuisine), ça veut se lever partout, ça tire le nez/les cheveux/tout, ça mord, ça escalade… Non mais vraiment, c’est épuisant en fin de journée.

Ces petits trucs que j'ai appris en devenant Maman

L’intimité ou cette chose perdue

Avant d’avoir un bébé, on n’apprécie pas assez la chance de pouvoir aller faire ce qu’il faut aux wc sans avoir un asticot qui tripote tout dans les meubles ou cherche à se mettre debout contre vos jambes une fois assise sur le trône. Le pipi tranquille, c’est une fois bébé au lit.

La joie et les rires qui remplissent la maison

Autant j’ai tendance à facilement rire (couplé ça à un humour douteux et vous voyez le genre), autant les rires avec un bébé remplissent toute la maison et font oublier tout tracas de la journée. Un sourire, un rire, des moments complices et tout s’efface pour profiter de ce moment de joie totalement pur et sincère.

Je peux avoir une baisse de moral, bébé H trouvera toujours le moyen de me faire rire, en jouant, en riant, en tentant de poursuivre les animaux. Et franchement, c’est un réel bonheur.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar
5 Fils de commentaires
6 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
LadyzorroHarleymabulledepenseesblogladyzorroJulie fdm Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
claireludigreen
Invité
claireludigreen

Tellement vrai !

Dans le rituel du soir, nous avons l’étape fou rire à trois. Je chéris tellement ces moments…

Mademoiselle Mam'
Invité

Tout est tellement vrai.
Ici nous avons 3 minis, le dernier a 8 mois et même après 3 petits, nous en apprenons encore.
Et redécouvrir ces merveilleux moments : le fou rire, la nouvelle langue de bébé, leur carresse, la complicité entre les frères et soeur.
Mais cet amour infini pffffiiiiooou est toujours le même.

C’est en donnant naissance à mon premier bébé, ma fille que j’ai découvert le véritable sens du mot Amour.

Bon pour l’intimité, je n’en ai toujours pas… mes grands ont 5 ans et demi et 4 ans et me suivent toujours aux toilettes 😀

Julie fdm
Invité

Je me retrouve beaucoup !! Un rire de notre enfant fait tt disparaître tellement c’est puissant…

blogladyzorro
Invité
blogladyzorro

Bravo pour ton article! Je crois qu’on a toutes découvert ça en devenant maman! Tu allaites encore? Quel âge a ta fille? Je viens juste d’arrêter lol, la mienne a 2 ans et demi!
Bon courage!

xx
SARAH
Ladyzorro.fr

mabulledepensees
Invité
mabulledepensees

Ha ha c’est tellement vrai et en fait je crois que plus nos petits bouts vont grandir et plus on va en apprendre!!!! je découvre tout juste ton blog, j’aime beaucoup!!!!

Bises!!

Tiff de Mabulledepensees.com

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur