Journal de maternité #31

Journal de maternité #31 : Ces tendres moments rien qu’à nous

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

On quitte l’univers de la nourriture ou celui des emplois du temps, pour revenir dans celui de la maternité et de la relation mère / bébé plus particulièrement. Ceux qui me connaissent ont tendance à dire que je suis une mère louve. Et, je l’avoue, il est vrai que je suis très protectrice et que je couve pas mal ma pépette. Mais quand j’essaie de me distancer un peu, c’est elle qui revient me chercher. Surtout en ce moment, où elle est passée en mode « maman reste avec moi ». Impossible de faire quelque chose sans elle, et même si papa tente de l’occuper, parfois ça ne fonctionne pas.

Du coup, on a nos petits moments rien qu’à nous, des petits moments tendres et surtout complices. Et vous, quels sont vos moments privilégiés avec vos petits bouts ?

Les tétées

Oui, forcément, on se retrouve toutes les deux. Mais au delà du côté nourriture, il y a ce contact, les petites mains qui s’accrochent (parfois férocement), les regards, les câlins d’après tétée. Ce sont des moments particuliers même si c’est devenu à nouveau moins facile depuis le retour du reflux suite à la rhino-pharyngite.

Au début, les tétées de bébé c’était aux premiers signes d’éveil, puis on a pris un rythme avec des tétées régulières. Et maintenant, elle joue tranquillement quand soudain, elle rampe à toute vitesse vers moi, me grimpe dessus en me tirant les vêtements et en se posant sur moi. Le tout en mode « je veux la tétée » et qui est d’un mignon absolu.

Le rituel du dodo

Que ce soit pour la sieste ou pour la nuit, je fais toujours la même chose avant de mettre pépette dans son lit. Je la prends contre moi, et me balance doucement de gauche à droite, parfois en fredonnant quelque chose, ou juste en lui parlant. Maintenant, elle pose sa tête sur moi, s’agrippe avec ses mains à mes bras ou mon cou. Si j’ai la main sur sa tête, elle me l’attrape et la serre fort. Et quand je sens qu’elle se fait lourde et relâche la pression, je reste quelques instants avant de la remettre dans son lit.

Il arrive parfois qu’on reste un moment dans la même position sur le fauteuil si elle a du mal à s’endormir pour une raison ou une autre. Et j’adore la voir se détendre et s’installer dans mes bras. N’importe qui peut entrer dans la pièce, c’est notre moment et même si elle lève la tête elle la repose bien vite. C’est l’un des moments les plus doux de la journée. Sentir sa présence si paisible contre moi m’apaise et me fait oublier toute fatigue ou autre. Je me sens mère, et comblée, pleine d’amour, d’espoir et ça fait du bien.

jdm31_2

Nos discussions et sourires complices

Alors oui, discussion, discussion, c’est vite dit. N’empêche qu’elle parle, à sa manière, énormément et que je lui répond, et ça peut durer trèèèès longtemps. On reste là toutes les deux que ce soit sur la table à langer, ou par terre à papoter version bébé (ou elle en bébé et moi normal) et à sourire quand elle voit que je répond.

D’ailleurs, on a aussi ces moments, où elle cherche mon regard, je lui souris, elle me souris, puis vaque à ses occupations. J’adore ces moments là. En plein jeu ou en pleine exploration, elle s’arrête, s’assoit et puis on a notre moment sourire. Comme une petite pause avant que le temps reprenne son cours.

Le portage de bébé

On peut dire ce qu’on veut, qu’il faut rompre les liens, bla bla. Le portage c’est génial. Que ce soit en écharpe ou en porte bébé, j’adore la balader contre moi. On ne peut pas dire que c’est réellement égoïste puisqu’elle aussi apprécie. La chaleur de maman au petit matin tout en observant le monde pour aller chez la nounou, m’accompagner pendant les courses, rester contre moi quand je prépare manger, le tout en faisant des câlins et parfois un petit dodo. Que demandez de plus ?

J’aurai pu vous parler du bain, mais on ne prend plus très souvent de bain toutes les deux car elle se met instantanément debout et ce n’est plus les bains câlins des premiers mois. Elle apprécie tout autant d’être seule dans le bain avec ses jouets, avec papa qui joue aussi à côté ou moi peu importe. Même si elle rit beaucoup plus avec papa, et cette complicité papa / bébé me fait rire aussi à chaque fois.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
HarleyHilde de BerryMariella Dreams Auteurs de commentaires récents

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Mariella Dreams
Invité

Ce sont des petits moments rien qu’à nous gravés à jamais dans nos cœurs de Mamans!
Bise,
Mariella

Hilde de Berry
Invité

Je te lis. Tout le temps. Depuis longtemps et merci…
Tu m’ouvres une porte sur l’avenir, me laisse entrevoir ce que je pourrai vivre avec ma petite puce (elle n’a qu’un mois, alors ça viendra) et c’est toute émue que je retrouve tes articles à chaque fois !

Bref, encore merci. Même si je reste la plupart du temps silencieuse, je sais qu’un commentaire de temps à autre fait le plus grand bien et aide aussi, au référencement.

A bientôt !
Hilde de Berry, alias Witch’s Manuscript sur la blogo’.

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur