10 fun facts sur l'allaitement maternel

10 fun facts sur l’allaitement maternel

Séparateur
Partager sur facebook
0
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
0

On continue la série des fun facts, cette fois-ci en s’intéressant à l’allaitement maternel. Après presque neuf mois d’allaitement, j’ai pu faire un petit stocks d’anecdotes à partager. J’avoue que certaines n’ont pas été drôles sur le coup, mais avec du recul, je trouve ça fun. Par contre ici, je ne parle pas spécialement des avantages du style « j’ai pu allaiter n’importe où en vacances » (cf image à la une).  Si vous avez des anecdotes sur l’allaitement de vos enfants, n’hésitez pas à les partager !

Les douleurs post-accouchement 

Au moment où l’on reçoit notre bébé dans les bras, on n’imagine pas la suite. Pour un premier bébé, on se dit que la douleur est passée, on va être tranquille. MAIS NON ! Les tétées de bébé m’ont provoqué des crevasses très douloureuses sur plusieurs jours. Et les tétées provoquaient également les tranchées, des vilaines contractions qui ont été parfois douloureuses afin de remettre l’utérus naturellement en place. L’avantage, c’est qu’il s’est rapidement remis en place, mais ça a piqué quand même. Bon après, promis (hors cas particuliers) on n’a plus mal.

Je ne peux toujours pas dormir sur le ventre

Ô grand désespoir ! Qui allaite et dors sur le ventre, se retrouve vilainement engorgée, douloureusement engorgée. Parfois, je reste juste quelques instants sur le ventre histoire de profiter de ce court bonheur, puis je reviens vite sur le côté ou le dos. Si vous saviez comme ça me manque. Parfois même, je mets un coussin sous mon ventre pour que mes seins ne soient pas comprimés et je reste comme ça à moitié endormie, comme un phoque à moitié sur un rocher.

phoque

Tester des tonnes de coussinets d’allaitements

Les premiers mois, on n’échappe pas aux fuites de lait. Et à moins de se retrouver avec deux grosses tâches de lait (voire plus au réveil le matin, bien trempée même sur le ventre), il vaut mieux investir dans des coussinets. Qui sont aussi pratiques pendant la tétée avec une montée de lait en synchro des deux côtés. Sauf que tous ne se valent pas, et si maman en préfèrent certains bien absorbants contre d’autres qui finissent trempés et trempent le soutien-gorge au passage, bébé a aussi ses préférence. Oui, quand je mets certains coussinets, elle ne semble plus vouloir le sein, et dès que je remets une autre marque, c’est reparti normalement. Au choix, lavables ou jetables. Personnellement les lavables ne sont en aucun cas assez absorbants. Vache à lait vous avez dit ?

Les joies des premières dents

Bien des femmes n’ont pas de mésaventures avec les premières dents. Mais j’ai eu droit à ma petite morsure qui m’a donné un gros coup de chaud avec une vilaine douleur pendant quelques instants. Deux petites dents d’un coup et un bébé qui mord, vous imaginez la scène. Heureusement, elle n’a pas recommencé.

Avoir un coussin d’allaitement / maternité et ne pas pouvoir s’en servir

Je suis un petit modèle. Et beaucoup de choses en ce monde ne sont pas étudiées pour mon gabarit. Les coussins d’allaitement en font partie. J’ai tenté plusieurs positions mais à chaque fois bébé se retrouvait trop haut pour avoir une bonne position pour téter. Du coup, il nous a servi comme bordure de son tapis de jeu pour qu’elle ne se cogne pas au meuble derrière.

Avoir un sein BIEN plus gros que l’autre

Parfois bébé a une préférence pour un sein par rapport à l’autre. Préférence qui peut changer n’importe quand. Du coup, il tête plus un côté que l’autre. Du coup, un côté est bien plus gros que l’autre. On se retrouve alors avec l’impression que le chirurgien a oublié de mettre la prothèse de l’autre côté. Et ça peut se voir  sous un tee-shirt et être très bizarre comme impression. Mais bon, dans l’ensemble, on garde des gros seins *wink*

Look it up

Tenter de téter les mamies ou même le papa

Quand bébé a faim, elle veut téter. Peut importe dans les bras de qui elle est. Elle tire sur les vêtements ou tente de téter parfois papa avec son nez ou des doigts qui passent à proximité. Puis quand j’arrive à proximité, elle se jette dans mes bras la bouche ouverte.

Envoyer du lait partout

Oui, c’est pas joli joli. Mais parfois en sortant de la douche, on se sèche bien, puis hop, la montée de lait qui en met partout. On peut tremper son lit, ses vêtements, le sol de la salle de bain. Ou même n’importe quel sol d’ailleurs. Il suffit que bébé soit distraite après la montée de lait au sein et se détourne quelques secondes pour en envoyer partout. Merci le REF.

Le fourmillement des seins

Le… hein quoi ? En fait la libération d’ocytocine qui provoque l’éjection du lait, provoque également des sensations de chaleur (pratique en été), et des fourmillements / picotements au niveau des seins. C’est très étrange comme sensation. Entre la légère douleur et la sensation dérangeante, mais au bout d’un moment on s’y fait et parfois ça me fait rire.

Soif ! J’AI SOIF ! 

C’est un fait, l’allaitement donne soif. Mais dans le genre vraiment très soif. Bien sûr on peut en profiter pour boire des tisanes d’allaitement (j’en ai testé beaucoup d’ailleurs) et beaucoup d’eau. C’est un peu comme si d’un coup on se retrouvait au Sahara avec la gorge sèche, et les premiers temps, il vaut mieux avoir même un verre d’eau à proximité pendant les tétées, ensuite ça peut attendre que la tétées soit finie.

drink

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
PARTAGE

Ça pourrait t'intéresser

Séparateur

Laisse-moi un commentaire

Séparateur
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de

MamanHarley

Séparateur
Laura

Maman épanouie, je partage mes aventures de famille, mes lectures, mes coups de cœur et parfois quelques recettes végétales.

Instagram

Séparateur

Suivez-moi

Séparateur