Lifestyle Maternité

Journal de maternité #25 : Premières visites chez l’assistante maternelle

3 août 2016
Journal de maternité #25

Encore un journal de maternité ? Il est vrai que j’en publie plus souvent, mais notre vie de famille est très riche ces dernières semaines. Alors que bébé s’est mise à ramper comme une petite folle, ce n’est plus juste en dehors du tapis, mais de sa chambre au couloir, ou à vouloir me suivre. Mais surtout, on a commencé l’adaptation chez l’assistante maternelle, ma reprise du travail approchant de plus en plus (à la toute fin du mois – j’ai pas envie-).

Trouver la perle rare

Quand on tombe enceinte, l’une des premières choses auxquelles on pense c’est : la nounou. Et là, des loooongues périodes de réflexions sont à prévoir. Crèche ? Nounou ? Assistante Maternelle ? Nous n’avons pas la chance d’avoir papi / mami / papé / mamé qui puissent nous garder la puce alors il a fallu faire un choix. Et forcément, tout l’entourage y va de son avis, et demande toutes les semaines si bébé ira à la crèche et qu’il faut faire très vite l’inscription. Sauf que non, nous ne souhaitions pas inscrire notre future enfant à la crèche où bien souvent notre choix éthique n’est pas du tout suivi. De plus, on souhaitait une garde en petit comité, chez une personne qui resterait toujours là même, un nouveau point de stabilité pour bébé quand nous serions au travail.

Il a fallu chercher. Chercher. Chercher. Notre voisine est assistante maternelle, mais dépend d’une crèche et ne prend pas les petits bébés selon les informations donc il fallait changer d’orientation. Ne prenant pas la voiture pour aller au travail ni l’un ni l’autre, il était assez évident pour nous de trouver une garde proche pour y accéder à pied. J’ai souhaité me renseigner au Relais des Assistantes Maternelles, mais il fallait absolument s’y déplacer et ne pouvant pas je me suis débrouillée autrement.

D’ailleurs, nounou ou assistante maternelle ? Bien qu’une nounou puisse avoir autant voire plus d’expérience avec les enfants qu’une assistante maternelle, nous avons privilégié l’assistante maternelle avec un agrément. Bon après, c’est un choix personnel, j’ai été gardée par une nounou petite et je n’en suis pas traumatisée. C’est donc sur nounou-top.fr que j’ai posté une annonce et que j’ai trouvé notre assistante maternelle. Oui parce qu’en plus du secteur précis, il nous fallait une assistance maternelle à temps partiel. Mais nous avons trouvé, et après entretien début juillet, j’ai appris qu’elle faisait partie du relais et qu’elle allait faire des activités à la ludothèque à côté de chez elle (et de mon boulot, mon boulot étant pile entre chez l’ass-mat et la maison). De plus, elle respecte notre choix du végétalisme pour bébé H, soutient l’éducation bienveillante, le portage, tout ça.

Et puis, commencer l’adaptation

Un bébé, on ne le laisse pas du jour au lendemain chez une inconnue. Qui plus est en compagnie d’autres enfants, bébés. Il faut donc réserver une partie des premiers jours de contrat à l’adaptation. Au début, je suis restée à discuter avec l’ass-mat, en compagnie de sa fille de 16mois, un autre bébé qu’elle garde qui à 7mois et ma pépette qui ne me lâchait pas. Au bout d’un moment, ça allait mieux, mais je ne devais pas trop m’éloigner. Le lendemain, pépette a commencé a se sentir plus à l’aise, à accepter les bras de l’ass-mat, à jouer sur les tapis pendant que je restais sur le canapé.

Puis le jour d’encore après, je l’ai laissé un peu plus d’une demie-heure seule. Au début, elle a pleuré, puis elle s’est calmée, puis malheureusement, des pleurs lui ont fait peur et elle a pleuré jusqu’à mon retour. Autant vous dire que pépette m’a fait un gros câlin à mon retour, et a fait un gros dodo dans le porte bébé sur le chemin du retour. Il va falloir continuer ainsi en augmentant le temps pour qu’elle s’habitue, mais pour l’instant ça se passe bien. Et le mieux ? Je pensais stresser de la laisser, mais le feeling est bien passé avec l’ass-mat et j’ai laissé pépette sans appréhension. De plus, partir avec le stress, c’est aussi le communiquer à bébé donc ce n’est pas bon (oubliez les histoires de bébé secoué oubliiiiez).

Et vous ? Quel mode de garde avez-vous choisi pour votre/vos enfants ?

Ceci devrait aussi te plaire

3 Commentaires

  • Répondre Geeko 8 août 2016 à 20 h 13 min

    Hello! Je te suis depuis que j’ai pondu mon petit garçon (quatre mois), mais je ne crois pas avoir déjà commenté chez toi 🙂
    De notre côté, le retour au travail s’est fait au bout des 10 semaines de vie du p’tit loup, soit un peu plus de 2 mois ! Il est chez une assistante maternelle juste à côté de la maison. Nous avons bien accroché avec elle, même si nos choix de vie sont différents des vôtres et que certains points n’ont pas pu être respectés. Par exemple : pas de contrainte vegan chez nous, mais nous voulions éviter la sucette car il paraît qu’elle a tendance à perturber les allaitements… Or, il n’arrivait pas à se calmer à la sieste sans, donc elle lui a donné. Maintenant il ne peut plus s’en passer… Un de nos petits regrets ! En revanche, je tire mon lait 2x par jour au travail pour pouvoir emmener des poches de mon lait à la nounou. Il est donc toujours en allaitement exclusif, j’espère que ça va durer !!
    En dehors de ça, le laisser chez une nounou avec qui ça se passe bien, et reprendre le boulot, a été salvateur pour moi. J’ai du mal à m’occuper H24 d’un bébé, c’est comme ça… Et puis, chez nounou, il a tout un fan club qui gravite autour : les autres enfants qu’elle garde en sont complètement gagas!! C’est parfait pour sa sociabilisation en douceur 🙂

  • Répondre Harley 21 août 2016 à 21 h 10 min

    En fait, quand on trouve LA bonne nounou, c’est génial. Que l’enfant s’entende bien avec les autres et la nounou c’est le top. Nous on commence réellement la semaine prochaine avec la reprise du travail on verra bien comment ça se passe.

    • Répondre Geeko 24 août 2016 à 21 h 08 min

      J’espère que tout se passera bien pour vous 🙂 Mais tu nous raconteras tout ça dans un journal de maternité!! 😀

    C'est l'heure de la papote !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.